Archives mensuelles : avril 2012

De port en Port… en 2CV. Entre France et Espagne

Fraîchement arrivé de Paris, le groupe quitte l’avion pour rejoindre la sortie et déjà les murmures vont bon train ; pourquoi autant de 2cv jaunes sur le parking de l’aéroport de Biarritz ?

En effet, personne n’a été mis au courant pour ce séjour de récompense et les rumeurs se sont bien répandues entre partie de golf, cours de surf et même pour certains, pêche aux thons !!

Ceci dit, pourquoi pas, la côte basque offre tellement de possibilités, entre océan, montagnes, rivières et campagnes, la liste est longue dans cet environnement protégé.

Nous voici enfin sur le départ, destination SOCOA et un défi humide et magique : le tour de la baie en pirogue !!

Les 2cv sont prêtes, brillantes et… jaunes comme d’habitude, mais également rouges, dorées, argentées, spécialement arrivées en renfort pour l’occasion.

Après un déjeuner sur le sable, pieds nus et maillot de bain de rigueur, les participants enfourchent de nouveaux leurs montures pour rejoindre un autre port mythique de la côte basque :

SAN SEBASTIAN !

Tous attentifs au consignes de conduite et du road book; le parcours offre une route époustouflante entre la baie de Txingudi et le Jaizquibel (superbe montagne entre la frontière et la concha de   St Sébastian)

Et voilà, tout est réglé comme une horloge et les derniers participants arrivent à l’hôtel à 17h00, enfin presque… et surtout, la mission a été remplie par tout le monde : les photos à retrouver le long du parcours ont toutes été validées.

Après une nuit de folie à la rencontre des bars à tapas, et autres pubs que certains ont découvert très tôt dans la matinée, il faut combattre le sommeil pour rejoindre les 2cv pour la dernière étape de ce programme.

Cette fois ci, les participants vont découvrir une autre facette de l’Océan Atlantique.

D’un minéral anguleux, colossal, parfois sauvage, les bords du rivage sont exposés au Nord et à la houle parfois terrifiante du golfe de Gascogne.

Les pécheurs basques ont donc été obligés de construire les ports dans les moindres interstices naturels et sous la protection de puissants remblais et môles en pierres.

Ainsi, nous inviterons notre groupe à finir ce rallye dans le port de Getaria, qui lui, s’abrite d’une souri….

Mais ceci est une autre histoire qu’il vous faudra découvrir peut être à bord d’un bateau ou au volant d’une 2cv !!!!